Périnatalité

La période de la grossesse peut engendrer une multitude de questionnements et de sentiments complexes chez la femme, ainsi que chez son partenaire. Dans notre société, la grossesse et la naissance sont souvent idéalisées, mais la réalité peut être bien différente. La future mère peut se sentir submergée par des angoisses et des bouleversements émotionnels qu’elle ne comprend pas toujours.

Je travaille avec des femmes et des couples qui traversent cette phase cruciale de la vie, qu’il s’agisse d’une grossesse à risque ou non, ou encore de la naissance elle-même. Cette période peut fragiliser la femme au moment où elle donne naissance, suscitant des émotions telles que l’anxiété et l’angoisse, tant chez la mère que chez le père. Le désir d’enfant marque le début de cette aventure, et que ce soit pendant la grossesse ou durant les premiers mois de la vie de l’enfant, tout est nouveau pour les parents. Ils se posent de nombreuses questions sur l’ajustement nécessaire pour trouver un nouvel équilibre familial.

L’arrivée tant attendue du bébé, souvent perçue comme un bonheur absolu, peut dérouter la mère face à ce tout petit être. Elle peut se sentir dépassée, parfois « incapable », triste, épuisée, voire anxieuse. Dans de tels moments, il est essentiel d’en parler à un professionnel de la santé, de consulter un psychologue pour exprimer toutes les interrogations et trouver les ressources nécessaires pour rebondir. Grâce à un accompagnement psychologique bienveillant, il est possible de mettre des mots sur les maux et de redonner confiance à la mère.

Il arrive parfois que la mère ou le père ait besoin d’un soutien particulier, que ce soit en réaction à une question, un diagnostic prénatal, l’annonce d’une malformation, ou encore en cas de perte d’un bébé in utero à travers une IVG ou une IMG. L’annonce même d’un diagnostic peut avoir des répercussions profondes sur chaque parent. Ayant travaillé en néonatologie dans un Centre hospitalier spécialisé, avec une variété de familles rencontrées, j’ai pu constater à quel point chaque parent se trouve dans un état de désarroi, et a besoin d’un soutien dépourvu de tout jugement, que ce soit au moment de l’annonce, mais aussi souvent des années après ou suite à une grossesse ultérieure ou à d’autres événements marquants.